Télétravail régulier et expérimentation du télétravail occasionnel

Pas encore de commentaires

Lors de la dernière réunion de négociation avec la Direction, celle-ci a soumis aux organisations syndicales un projet d’avenant. Suite à cette dernière et à nos remarques en séance, la Direction a proposé un nouveau projet ne contenant que des modifications très mineures.

Les points clés du volet télétravail occasionnel de l’accord sont les suivants :

  • C’est une demande initiée par le salarié qui doit obtenir l’accord du manager (5 jours de délai).
  • Les jours sont limités à deux par mois (1 maximum par semaine). On ne peut les reporter d’un mois sur l’autre.
  • La durée de cette expérimentation est de deux ans.

Même si les salariés qui ont déjà adhéré au dispositif existant plébiscitent l’accord actuel, FO Banques BNP Paribas se doit de partager avec vous les points importants débattus par notre organisation.

  • Le salarié en télétravail occasionnel ou régulier est soumis aux mêmes contingences organisationnelles. Pour autant, les compensations fournies (défraiement entre autre) sont, à ce jour, absentes pour le télétravail occasionnel.
  • Les salariés concernés par les expérimentations sont, de facto, des salariés cadres. FO Banques BNP Paribas a insisté sur l’ouverture aux TMB (Techniciens Métiers de la Banque) afin d’éviter une « fracture » entre les salariés. La Direction a répondu en rappelant le principe d’un accord ouvert à tous. En ce cas, cela ne doit pas poser de problème. Sur ce point, la Direction ne s’est engagée que : « sur une analyse en fin de bilan, analyse permettant d’examiner la faisabilité d’une forme de télétravail dans le réseau BDDF et dans les GPAC ».
  • Le télétravail régulier est, et sera, réservé aux collaborateurs en flex-office.
  • FO Banques BNP Paribas a demandé la mise en place d’indicateurs de connexion, seuls garants de dérives éventuelles de dépassements du temps de travail. La Direction a refusé d’envisager cette mise en place. FO Banques BNP Paribas avait déjà fait cette proposition dans le cadre du projet d’accord sur le droit à la déconnexion et avait essuyé le même refus.
  • Une dotation de matériels adaptés (écran…) au domicile du télétravailleur n’est toujours pas d’actualité.

Enfin la Direction refuse de disjoindre dans son accord le télétravail occasionnel du régulier et nous impose la loi du « tout ou rien » alors qu’elle-même juge que ces deux accords sont de nature différente.

FO Banques BNP Paribas vous informe de l’avancée de cette négociation et vous laisse seul juge du but recherché.

FO Banques BNP Paribas souhaite que le télétravail soit généralisé au sein de notre entreprise, mais du vrai télétravail pas seulement des expérimentations, qu’il soit ouvert à tous les salariés de BNP Paribas et pas seulement à une certaine catégorie.