Séance plénière des Pôles & Fonctions

Une Direction de l’Engagement…    

… vers un meilleur futur ?

 

Lors du Global Social Business Summit le 7 novembre 2017, le Directeur Général de BNP Paribas a évoqué la notion de croissance plus juste, de devenir un accélérateur de la transition énergétique, de la nécessité aujourd’hui d’une conjugaison sans faille entre un monde d’entrepreneuriat social et des valeurs d’éthique, de respect, autant de l’humain que de notre environnement. En somme, d’un « meilleur futur ».

Le rôle de FO Banques BNPP est de représenter l’intérêt des salariés. Nous attendons de notre banque qu’elle porte s’engage sa Responsabilité sur ses propres activités, mais également sur celle de ses partenaires.

Cette chaîne de la Valeur, à notre avis, doit être rendue publique, sur la base de nouveaux critères « vers un meilleur futur », autres que les indicateurs de performance financiers, par exemple, un indicateur de ressenti des salariés, ou un indicateur de création, voire de reconversion d’emploi en interne.

Est-ce que BNP Paribas souhaite devenir partie prenante de cette transformation ?

Les banques ancêtres de BNP Paribas sont nées de l’essor industriel. Ces banques de référence ont su, depuis leurs origines, financer de grands projets, soutenir les innovations sociales et industrielles.

Le groupe BNP Paribas doit aujourd’hui, une fois de plus, se réinventer, créer un monde non seulement plus équitable, mais également plus raisonné.

Que ce soit au plan fiscal, environnemental et économique, notre banque doit devenir un « leader de l’engagement ».

Au plan fiscal, les révélations des Paradise Papers montrent que des entreprises utilisent des montages dont le seul but est d’éviter le paiement de la TVA. Quelle est la position de BNP Paribas vis-à-vis de tels montages ?

Au plan environnemental, les actions sont nombreuses. Dans la finance et l’investissement durable pour un futur à faible émission de carbone, BNP Paribas doit influencer le secteur bancaire en faisant la promotion de définitions et de normes.

Le groupe de travail « Climate-related Financial Disclosure » a émis des recommandations aux banques (transparence de la stratégie d’accompagnement de la transition énergétique et environnementale, gouvernance, objectifs et indicateurs de suivi). 16 banques internationales concurrentes ont annoncé un partenariat sur ce sujet. Que prévoit BNP Paribas ?

Le Directeur Général devrait être présent au « One Plannet Summit » organisé par le Président de la République, Emmanuel Macron, le 12 décembre 2017. A ce sujet, sur un réseau social professionnel, il a développé l’idée que transition énergétique et développement économique se confondent. Quelles seront les ambitions de BNP Paribas lors de ce sommet ?

Au plan économique, BNP Paribas doit savoir prendre des risques. Par exemple, savoir comprendre les nouveaux défis, capter ceux portés par les start-ups et les innovateurs.

FO Banques BNPP attend du Directeur Général de réels engagements, mesurables, responsables. Nous demandons que soit engagée une large consultation auprès des salariés. Car, pour se projeter vers un « meilleur futur », il ne faut pas faire fi du présent et du passé.