RESULTATS BNP PARIBAS 1ER TRIMESTRE 2020

Pas encore de commentaires

RESULTATS BNP PARIBAS 1ER TRIMESTRE 2020

 « Compte tenu du contexte, ceci traduit un niveau de performance collective dont nous pouvons être fiers et dont je tiens personnellement à remercier chacune et chacun de vous. »

Les mots de notre Directeur Général sont forts. Il remercie encore une fois l’implication de TOUS les salariés de BNP Paribas.

Si le résultat est en baisse (du fait de la crise actuelle), il reste quand même de 1,3 Md€ soit 33 % de moins qu’à la même période en 2019, mais serait de + 6,7 % sans la crise sanitaire.

Cela prouve encore que les équipes sont toutes mobilisées pour la réussite de BNP Paribas.

Mais, même si les projets en cours sont suspendus temporairement, nous avons bien compris qu’ils seraient menés à leur terme comme annoncé. Pour la Direction, le projet « être là pour les clients » qui concerne en grande partie la refonte des horaires des agences et plateformes sera appliqué.

D’ailleurs Mme BERARD dans une interview donnée à l’Express le 08 mai dernier, explique que « la crise va accélérer la digitalisation des banques, sans pour autant faire disparaitre le facteur humain ».

FO Banques BNP Paribas fera en sorte que l’humain et non le facteur humain reste au centre des négociations.

La Direction a remercié régulièrement les salariés pour leur implication, leur agilité, leur sens du client et bien d’autres choses encore.

Mais d’un autre côté, la Direction a obligé les mêmes salariés à poser des congés (sans aucune concertation) et n’a pas maintenu le montant de l’intéressement (du fait du non versement du dividende).

FO Banques BNP Paribas réclame depuis de nombreuses semaines une « prime de risque » pour les salariés qui ont continué à se déplacer sur site. Si le message a été entendu pour le réseau, qu’en est-il pour BDDF Opérations et Pôles et Fonctions ? Les salariés ne seraient-ils pas tous égaux devant cette pandémie ?

FO Banques BNP Paribas demande une nouvelle fois à la Direction où elle en est dans la distribution d’une prime dite « MACRON » pour cet exercice ?

Pour mémoire, Chez BNP Paribas, (AGEFI du 05/05/2020) 1.476 individus ont été identifiés comme «MRT groupe », dont 15 mandataires sociaux. Ils étaient 1.431 en 2018. Ces professionnels se sont vu attribuer pour l’année écoulée une rémunération totale de 953,3 millions d’euros, avec une proportion à peu près équivalente de part fixe (473,3 millions) et de part variable (480 millions).

Encore une fois pour FO Banques BNP Paribas le compte n’y est pas !!!

La Direction Générale reconnait que des leçons seront à tirer de cette crise quant à l’organisation de l’Entreprise.

Ce qui est plus inquiétant, c’est quelles genre de leçons ? Dans l’article de l’AGEFI du 06/05/2020 il est dit que « BNP Paribas pilote son coût du risque par la baisse des charges. La banque veut faire 400 millions d’euros d’économies supplémentaires pour absorber la montée des impayés sur ses crédits, encore peu provisionnés. »

Sur qui ou sur quoi seront faites ces économies ?

 En regardant la politique des dernières années, la réponse n’est pas trop dure à trouver : les salariés.

FO Banques BNP Paribas demande à nouveau à la Direction de joindre l’action aux paroles en proposant un vrai dialogue social pour que les Organisations Syndicales et BNP Paribas construisent ensemble la banque de demain, qui ne doit en rien ressembler à celle d’hier.

FO Banques BNP Paribas est persuadé que la force d’une entreprise réside dans  les femmes et les hommes qui la constituent, pas uniquement dans les actionnaires et la recherche du plus gros bénéfice à tout prix.

Ne restez pas avec vos questions, faites-nous remonter toutes vos interrogations