Rendez-vous en ligne, une contrainte de plus !

Le 4 septembre, une nouvelle mesure dans le réseau a été mise en place. Les clients peuvent dorénavant prendre rendez-vous directement sur l’agenda du conseiller par le biais de « mabanque » et ce, dans un délai de 2 heures et jusqu’à 42 jours !

Estimée comme étant un nouvel outil commercial, cette mesure n’a été présentée dans aucune Instance Représentative du Personnel.

Or, elle impacte directement les conditions de travail des salariés qui n’ont plus la maîtrise complète de leur agenda.

FO Banques BNPP dénonce ce passage en force.

L’agenda grand ouvert réduit le métier aux rendez-vous clients. Qu’en sera-t-il :

  • Du traitement des dossiers ?
  • Du traitement des mails et des OC ?
  • Du temps passé pour la conformité ? …

La Direction montre ainsi sa méconnaissance du travail quotidien des commerciaux.

Les risques de l’agenda grand ouvert sont :

  • Le traitement des dossiers dans l’urgence
  • Le manque de temps pour préparer correctement le rendez-vous
  • Un mécontentement ou une insatisfaction du client

FO Banques BNPP regrette que les salariés soient une nouvelle fois traités comme des robots multitâches, œuvrant au four et au moulin aux dépens de leur propre organisation de travail.

FO Banques BNPP demande à ce que des dispositions soient mises en place afin que les salariés puissent reprendre la maîtrise complète de leur emploi du temps, sans être mal jugés.

Quel sera le prochain projet que les salariés devront subir sans aucune concertation ?