Plénière CCE

Pas encore de commentaires

Déclaration

Les bons résultats de BNP Paribas annoncés au premier trimestre 2018 (1,6 milliards d’euros) puis au second  (2,4 milliards d’euros) tendent à prouver que notre entreprise se porte bien.

Cependant, il ne faudrait pas que de nouvelles amendes viennent perturber notre réputation.

Dernièrement, nous avons constaté qu’une fois de plus nous avons été condamnés à verser 90 millions de dollars pour tentative de manipulation du taux de référence utilisé sur le marché des dérivés de crédit américain.

FO Banques BNP Paribas affirme que ces bons résultats trimestriels sont dus à l’investissement et au professionnalisme collectif des salariés. Ce, malgré de nombreuses réorganisations et réductions d’effectifs qui perturbent largement tant l’aspect professionnel que personnel de tous.

FO Banques BNP Paribas tient à vous rappeler le malaise présent aujourd’hui dans le Réseau BDDF où nous constatons de plus en plus de démissions, d’abandons de postes et d’arrêts maladie à tous niveaux. Concernant les Incitations Commerciales, plutôt que de progresser, elles régressent. Nous attendons vivement les modifications qui devraient être annoncées prochainement.

Par ailleurs, nous n’oublions pas nos collègues de BDDF Opérations qui, malgré leurs efforts quotidiens, voient des services entiers disparaître. Les conséquences directes sont une surcharge de travail et malheureusement sans aucune reconnaissance financière et des bonus qui se font rares.

FO Banques BNP Paribas ne comprend toujours pas le refus de la Direction Générale de mettre en place la subrogation qui serait une avancée sociale pour une grande entreprise comme la nôtre. De nombreux salariés, notamment ceux qui sont en longue maladie, subissent toujours des paies négatives. Il n’est pas concevable qu’ils doivent gérer à la fois leur maladie et les problèmes administratifs.

Lors des prochaines négociations sur la rémunération, FO Banques BNP Paribas demande à la Direction de faire en sorte que le pouvoir d’achat des salariés soit en nette progression suite à leurs efforts et leur professionnalisme par le biais d’une revalorisation pérenne significative.

L’Humain est un élément important et un acteur primordial pour la Responsabilité Sociale et Environnementale de notre entreprise et ne doit pas être seulement une variable d’ajustement. Sans lui, l’entreprise n’est rien.

FO Banques BNP Paribas espère que les résultats pour le second semestre 2018 seront en progression par rapport à la même période en 2017 afin que l’intéressement et la participation des salariés soient en progression.