Métiers BDDF : un avenir en marche rapide

Pas encore de commentaires

La Direction BDDF félicite les équipes pour une très belle fin d’année 2016 et une accélération de l’activité commerciale sur les 4 premiers mois de 2017 en conquête, en crédit et en collecte. 

Mais « d’un autre côté », BDDF a des difficultés à retenir ses clients (-30.000 clients actifs sur 2017).

Le digital (selfcare) prendra une place croissante tout en augmentant l’expertise faite par l’Humain.

Mais « d’un autre côté », FO Banques BNPP constate des avancées significatives sur l’intégration de l’Intelligence Artificielle dans nos process.

La Direction annonce la mise en place d’un nouvel outil de mesure de la satisfaction client (NPS) orienté clients détracteurs et promoteurs.

Mais « d’un autre côté », FO Banques BNPP préférerait que BDDF donne les moyens aux équipes de réaliser correctement leur travail au quotidien.

L’avenir des métiers de BDDF nous est annoncé comme une « somme de situations individuelles ».

Mais « d’un autre côté », FO Banques BNPP pense que l’objectif de rentabilité primera sur l’Humain.

La Direction se veut rassurante sur la pérennité du maintien des bassins d’emplois régionaux des APAC.

Mais « d’un autre côté », FO Banques BNPP se demande jusqu’à quand BDDF sera prête à assumer le coût de la paix sociale.

La RH de BDDF annonce le déploiement de l’outil My Mobility à la place de e-job d’ici fin 2017.

Mais « d’un autre côté », FO Banques BNPP a suggéré et obtenu l’ouverture d’un chantier sur la rénovation de la politique de mobilité au niveau Groupe BNP Paribas en France.

 

 

FO Banques BNPP demande de revoir la politique sur les effectifs.

FO Banques BNPP demande une valorisation salariale équitable pour toutes et tous. 

FO Banques BNPP demande de développer l’intérêt et l’attractivité de chaque métier