Médaille du travail – Chronique d’une mort annoncée

Prime de Médaille du Travail, une mort annoncée

e 13 décembre 2017, la Direction a décidé unilatéralement de dénoncer l’accord d’entreprise et de mettre fin au dispositif des primes et gratifications pour ancienneté de service.

Est-ce encore une constante et inexorable recherche de réduction des coûts ?

Cette décision va faire disparaitre de notre entreprise le versement de l’ensemble des primes « médaille de travail ».

FO Banques BNP Paribas a dénoncé haut et fort et a marqué son désaccord avec une telle décision unilatérale sans aucune justification valable.

Après plusieurs demandes, vos élus FO Banques BNP Paribas ont obtenu l’ouverture d’une séance de négociation dans le but de mettre en place une sortie progressive du dispositif de médaille du travail. Nous avons obtenu gain cause.

FO Banques BNP Paribas pense que les salariés ne peuvent pas encore être les dindons de la farce, nous souhaitons que la Direction fasse en sorte que nos collègues qui sont dans l’attente de leur prime pour les années à venir ne soient pas pénalisés par ce choix arbitraire.

Lors de la négociation de ce jour la Direction a proposé un étalement de la sortie sur 4 ans :

100% du montant de la prime en cas d’éligibilité en 2018 et 2019 ;

50% du montant de la prime en cas d’éligibilité en 2020 et 2021.

FO Banques BNP Paribas a demandé à la Direction de revoir à la hausse le pourcentage
pour les années 2020 et 2021.

L’ensemble des Organisations Syndicales représentatives à la négociation de ce jour
s’est positionné contre la suppression de la prime et de la gratification.