Indiscrétions N°32

Pas encore de commentaires

BNP Paribas veut développer sa présence en Pologne

Vers un rachat de la filiale polonaise de Raiffeisen

 

Lors de la séance plénière du Comité Central d’Entreprise du 23 novembre 2017, FO Banques BNP Paribas avait interrogé notre Directeur Général sur l’importance de la Pologne en Europe pour notre groupe.

Nous lui avions alors reporté les annonces de médias concernant l’intérêt de notre groupe pour l’acquisition de la filiale polonaise Raiffeisen Bank Polska (RBPL) de la banque autrichienne Raiffeisen Bank International…

Le Directeur Général ne nous avait pas directement répondu.

Il avait rappelé que BNP Paribas s’était implantée en Pologne par le biais de l’acquisition de Fortis ; en 2009, la banque qui avait été récupérée en Pologne était très déficitaire ; les travaux de restructuration étant aujourd’hui terminés.

Il avait tout de même validé que cette banque nous permettait de proposer tous les métiers sur ce grand marché européen de 40 millions d’habitants, qu’elle offrait un réseau européen complet aux clients et qu’elle était la seule banque domestique à pouvoir le faire…

Le sujet du développement de la présence de BNP Paribas en Pologne ressurgit dans les médias spécialisés.

La décision du rachat serait prise début avril 2018 au plus tard.

Raiffeisen Bank International a confirmé le 14 mars 2018 qu’elle comptait, soit introduire en bourse sa filiale polonaise, soit vendre une participation majoritaire. Une filiale (RBPL) qui a une valeur comptable de 1,54 milliard d’euros et un actif de 11,62 milliards d’euros.

Mis à part quelques conditions (conservation par Raiffeisen Bank International du portefeuille de prêts immobiliers libellés en francs suisses évalué à 2,3 milliards d’euros), le régulateur autoriserait cette opération.

Une opération qui permettrait ainsi à BNP Paribas (BGZ BNK Paribas en Pologne) d’améliorer sa sixième position sur ce marché.

FO Banques BNP Paribas portera ce dossier auprès de la Direction pour obtenir de plus amples informations.

 

Faites nous part de vos remarques en cliquant sur