GPAC – PLÉNIERE – JUILLET 2020

Pas encore de commentaires

CSEE BDDF OPÉRATIONS DU 16/07/2020

Transfert du suivi des mails liés à la fraude sur les virements phishing de l’APAC Flux Bordeaux vers l’APAC Flux Marseille.

Lors de ce CSEE, les Organisations Syndicales ont rendu un avis sur ce projet.

FO Banques BNP Paribas a pris acte, car la Direction a fourni des éléments certifiant que cette modification n’aura aucun impact négatif sur l’emploi des salariés BNP Paribas dans les deux structures concernées.

Cependant FO Banques BNP Paribas regrette que cette micro activité quitte le site de Bordeaux, ce qui diminue d’autant l’éventail de métiers au sein de cette APAC.

Commission paritaire :

17 dossiers seront présentés cette année :

  • 3 au GPAC Activités Spécialisées ;
  • 4 au GPAC Région parisienne ;
  • 1 au GPAC Entreprises ;
  • 3 au GPAC Bretagne ;
  • 1 au GPAC Marseille ;
  • 2 au GPAC Bordeaux ;
  • 2 au GPAC Lyon ;
  • 1 au GPAC Nord ;
  • Pas de commission paritaire au GPAC Nancy.

Manque de personnel :

Vos représentants FO Banques BNP Paribas ont à nouveau alerté la Direction de BDDF Opérations sur le manque criant de personnel dans de nombreux services.

Au-delà du stress engendré par ces situations, la transmission du savoir se fait dans de mauvaises conditions et parfois même pas du tout. Quid de la qualité du service rendu aux clients demain ?

Si la Direction reconnait être au courant de certaines situations, elle ne sait que nous dire : « Nous regarderons comment y répondre ».

Pour FO Banques BNP Paribas, cela ne suffit pas !

Être conscient des problèmes c’est bien, les régler c’est mieux !

APAC de TOULOUSE :

De nombreux collègues ont interpellé vos élus FO Banques BNP Paribas sur le devenir de ce site et le déménagement éventuel vers « La Terrasse » dans les mois à venir.

La Direction de BDDF Opérations a précisé en séance que « BNP Paribas n’était pas propriétaire de nos adresses ; seul IMEX gère le schéma directeur immobilier pour l’ensemble de BNP Paribas. Nous rationalisons notre parc immobilier. Dès qu’un projet sera disponible, nous vous le présenterons, probablement à la rentrée. »

Il semble donc qu’effectivement un projet se profile….

Crise sanitaire – COVID 19.

  • Ménage:

FO Banques BNP Paribas est conscient que le temps imparti au technicien(ne)s de surfaces n’est pas toujours suffisant pour faire un travail de qualité. Mais c’est au prestataire d’adapter son effectif aux besoins.

C’est pourquoi, si un salarié venait à constater que la prestation de ménage n’est pas effectuée de manière satisfaisante, il convient de procéder à la création d’un EMATESA. En effet, quand les tickets EMATESA sont émis en nombre, il est plus facile pour la Direction d’interpeller le prestataire.

  • Campagne de test COVID 19:

La campagne de test se terminera mi-septembre.

FO Banques BNP Paribas rappelle que les salariés peuvent réaliser ce test sur leur temps de travail, comme le prévoit la note de RH Groupe émise en juin 2020.

  • Indemnités journalières:

Certains collègues ont pu remarquer des différences entre leurs indemnités journalières et leur salaire habituel.

Le mode de calcul est complexe et découle directement de l’ancienneté au sein de BNP Paribas.

Si vous avez des doutes, n’hésitez pas à utiliser les boîtes génériques des Assistantes RH ou à solliciter votre RGRH.

Vos représentants FO Banques BNP Paribas restent également à votre disposition.

  • Prime de risque:

2100 salariés de BDDF Opérations (CDI & CDD) ont perçu cette prime. Soit environ 50 % de l’effectif.

Déclinaison par GPAC :

  • 353 au GPAC AS ;
  • 246 au GPAC Bretagne ;
  • 257 au GPAC Entreprises ;
  • 271 au GPAC GSO ;
  • 197 au GPAC Lyon ;
  • 161 au GPAC Marseille ;
  • 95 au GPAC Nancy ;
  • 200 au GPAC Nord ;
  • 320 au GPAC Région Parisienne.

 

FO Banques BNP Paribas réaffirme sa position sur l’attribution de cette prime, qui a été dénaturée par rapport à son objectif premier (prime MACRON pour l’amélioration du pouvoir d’achat) et qui aurait dû être versée à tous les salariés. Une négociation avec tous les partenaires sociaux quant à la modulation était possible. Nous vous rappelons que seulement 2 Organisations Syndicales étaient autour de la table et une seule a signé cet accord.