Forfait jours – FO Banques BNP Paribas vous informe

Pas encore de commentaires

FORFAIT JOURS

Le régime du forfait jours est régit par un avenant du 01/12/2006 à l’accord d’entreprise du 20 juillet 2000 concernant « L’aménagement et la réduction du temps de travail relatif au dispositif appliqué aux cadres au forfait et à celui concernant l’utilisation du compte épargne temps pour l’ensemble des salariés de BNP PARIBAS SA ».

Le projet non finalisé présenté par la Direction « Être là pour nos clients » va amener certains salariés à perdre le régime du forfait jours.

Dans le but de faire passer son projet, la Direction a décidé d’ouvrir une négociation pour redéfinir les modalités du passage du régime forfait jours optionnel au régime des horaires collectifs.

La Direction souhaite revoir le sujet pour les métiers de : Conseillers, de Conseillers spécialisés des agences de type 2 et 3, des Chargés de Renfort et des Conseillers Renfort Groupe. Pour la Direction le régime du forfait jours optionnel n’a plus vocation à être adapté aux cadres de ces agences.

40% des salariés du réseau d’agence sont au régime du forfait jours.

FO Banques BNP Paribas est très inquiet pour ce régime. D’après la Direction, le changement permettrait une gestion collective, une harmonisation des conditions d’exercice du travail et ne sera plus proposé qu’aux Directeurs d’agence.

Actuellement, les salariés au forfait perçoivent une prime de 2,3% de leur salaire brut annuel réglée en janvier.

Pourquoi la Direction souhaite-t-elle un accord ? Pour FO Banques BNP Paribas c’est pour éviter de devoir faire signer à chaque salarié concerné un avenant individuel à son contrat de travail.

FO Banques BNP Paribas en s’appuyant sur le travail de l’expert au CSEC demande depuis le début le retrait du projet, ce dernier étant loin de faire l’unanimité auprès des salariés.

 

« Je dois prendre un bus, un RER et un métro pour venir au travail. Avec le système envisagé, je vais le faire 9 fois de plus par an avec des RTT perdus. Et lorsque je viendrai pour une seule demi-journée, quel sera mon état d’esprit à votre avis ? »
« On nous culpabilise un peu en disant que l’on a trop de RTT dans la banque. J’enchaine des appels toute la journée avec des temps de battement de quelques secondes entre deux coups de fil, j’estime que mes semaines de repos sont bien méritées. S’ils suppriment tous les avantages, ils ne trouveront plus personne pour faire ce travail. »
« J’habite en grande banlieue, j’en ai pour 2h45 à 3h15 de trajet domicile-travail en voiture. Me faire venir pour une demi-journée de travail, c’est complètement démobilisant. »
« Pour moi, une nocturne le jeudi se serait déjà une contrainte importante : je suis mère isolée et je devrais trouver quelqu’un pour aller chercher ma fille à l’école ce jour-là. »
« Si l’agence devait ouvrir tous les soirs jusqu’à 19h00, je serai amenée à trouver un autre poste. Revenir chez moi à 20h00, avec un enfant en bas âge et un mari qui travaille, ce n’est pas tenable. »

Par ces messages peut-être comprendrez-vous que nous sommes très loin des jolis discours tenus devant la presse par le DRH de la SA concernant la conciliation vie privée, vie professionnelle.Salariés, ne restez pas inactifs, réagissez, nous ne pouvons pas accepter que la Direction ne tienne pas compte des avis des Organisations Syndicales ainsi que du vôtre.

Vous trouverez ci-dessous ce qu’a écrit la Direction sur Echonet :

Si c’est l’avenir d’imposer aux salariés les choix des élites sans partage et concertation
FO Banques BNP Paribas pense que nous devons faire en sorte de lancer un mouvement social au sein de notre entreprise pour cela nous avons besoin des deux syndicats représentatifs

Merci de nous faire partager vos commentaires.