FO BRÈVES – CSEC N°2

Pas encore de commentaires

FO BRÈVES – CSEC N°2

Intervention de la responsable du pôle Banque de Détail en France

Résultats BDDF
Les résultats du 1er trimestre sont encourageants. L’activité commerciale est plutôt dynamique et ce dans les trois métiers.

En rejoignant BDDF, j’ai pu faire divers constats.
– les équipes sont composées de professionnels de bonne qualité.
– nos trois moteurs doivent fonctionner ensemble (modèle one bank).
– j’ai été marquée par la trajectoire de conquête client, dans la durée.
– les lourdeurs informatiques et les incidents.

J’ai la conviction que nous devons poursuivre l’adaptation de notre réseau, notamment aux besoins des clients. Comme cela est prévu dans l’accord de Branche, nous souhaitons, sous réserve de l’absence de questions de sécurité pour le personnel, permettre l’ouverture de l’Agence par un seul collaborateur, BNP Paribas est l’un des seuls établissements à ne pas l’autoriser encore.

Je suis également avec attention l’amplitude horaire. Ce sujet, qui ne renvoie pas à la question du temps de travail des collaborateurs, mais aux moyens à mobiliser, devra être apprécié de manière locale.

Recrutement
En semaine 18, sont ainsi recensés 213 postes vacants dont 157 à Paris et les deux régions Ile-de-France. En plus du turnover naturel, le retard accumulé en la matière devra être comblé d’ici à l’été. – Recrutement externe. Nous recrutons aussi bien des candidats bac+2, que nous formons alors, que des candidats bac+3. – Recrutement des alternants autant sur Paris Ile-de-France que dans d’autres régions. – Recensement des collaborateurs d’autres régions qui sont mobiles. – Recommandations par les collaborateurs. – Consolidation de CDD en Ile-de-France. – Recrutement des candidats moins jeunes, malgré le souhait du Groupe de régénérer la pyramide des âges.

GPS
N’hésitez pas à nous signaler les messages GPS qui ne conviendraient pas. Il serait effectivement absurde de financer une étude GPS si les réponses sont lissées. Il reste certain que des tempéraments sont observés par pays : or, les français sont plus « grognons » que les italiens, par exemple.

J’ai pu noter une inquiétude plus marquée en région qu’à Paris et en Ile-de-France, ce qui reflète les spécificités de la population française et de ses territoires. BNP Paribas est effectivement plus ancrée à Paris et en Ile-de-France, malgré des conditions de travail souvent plus difficiles (poste vacants, temps de déplacement, coût de la vie), le niveau d’inquiétude est moindre en Ile-de-France. Je suis preneuse des situations dans lesquelles les postes vacants rendent compliquées les conditions de travail des collaborateurs. Ces situations doivent être remontées localement et si nécessaire, à la responsable RH BDDF et moi-même.

BDDF IT
Il existe une vraie solidarité entre nos activités de production et nos activités applicatives. Chaque année, le Groupe investit 6 milliards d’euros dans son informatique. Malgré cela, notre informatique a un certain âge. L’évolution de l’informatique qui se dessine est en cours de développement. L’IT Group travaille actuellement au renforcement de la résilience de l’informatique. Cela passe notamment par la définition de quelques règles en termes d’accès aux serveurs de maintenance, de contrôle. L’informatique doit permettre de maîtriser nos actifs stratégiques.

Intervention du responsable de Centre de Services Centre de Service

Le premier objectif du modèle est l’amélioration du dispositif de services mis à la disposition des clients pour traiter leurs demandes. Notre ambition est de capter toutes les demandes des clients, quel que soit le mode d’acheminement choisi par ceux-ci, téléphone, e-mail, chat, réseaux sociaux et quel que soit le client. Les principales innovations portées par ce programme sont des robots, comme Tell me, mais aussi le langage naturel et l’analyse sémantique. Le parcours social sur ce projet s’est terminé à l’été 2018. D’ici un mois, l’ensemble des filières Servicing et Expertises seront équipées de la solution contact. Fin d’année 2020, la solution Contact devra avoir été déployée dans le Réseau, Territoires, Agences, Centre d’Affaires, Centres Banque Privée.

Intervention du responsable WM France – Développement commercial

Pilote e-Private de la Banque Privée
Ce projet est intégré dans une réflexion globale au sein du métier du Wealth Management, dans l’ensemble des pays domestiques. Le modèle e-Private ne constitue pas un modèle de Banque Privée en ligne, nous souhaitons renforcer le conseil à valeur ajoutée et la proximité. Le centre e-Private sera situé en Région Paris. Pour le pilote, l’équipe sera constituée d’un Directeur de Centre Banque Privée et de trois experts. Les salariés rejoindront le pilote sur la base du volontariat. Ils sont tous localisés au même endroit, à Rueil-Malmaison. L’équipe sera constituée de onze salariés pour ce pilote, elle permettra de couvrir les horaires (8 heures-20 heures, six jours sur sept).

 

FO Banques BNP Paribas, vous donne la parole profitez de cette tribune pour nous manifester vos témoignages, vos mécontentements et vos demandes d’améliorations. ICI