Flash InFOs CHSCT Spécial RH GAP

Plusieurs salariés de RH GAP, chargés de la gestion administrative des salariés du groupe, ont alerté des membres du CHSCT sur des problèmes de sous-effectifs chroniques et des dysfonctionnements d’outils informatiques.

Une réunion CHSCT plénière exceptionnelle a eu lieu le 11 juillet 2017. Deux responsables de la gestion de la paie étaient présents ainsi que la gestionnaire individuelle de carrière.

Nous avons pu échanger sur les problèmes posés par SIRHA, nouveau progiciel de gestion de la paie mis en place en janvier, en prolongement de STARH 7. Nous avons été informés que la société chargée de maintenir ce logiciel faisait des mises à jour tous les deux mois, ce qui est insuffisant. Les salariés qui travaillent sur ce produit devraient être mieux formés aux nouvelles versions. La Direction, consciente des problèmes posés, annonce qu’elle va affecter plus de personnel à l’encadrement de l’outil. Pour le confort des salariés, la dotation en écrans plus adaptés et la centralisation des imprimantes devraient permettre une meilleure gestion des éditions et des archives.

De nombreuses questions se sont posées au sujet d’ALIS. Si des salariés en CDD, des intérimaires sont venus renforcer l’embauche de deux personnes, si l’accueil téléphonique est désormais fermé à l’heure du déjeuner, les problèmes de retard génèrent toujours de l’insatisfaction de la part des utilisateurs, ce qui stresse par contrecoup, les salariés de GAP.

Les élus FO Banques BNPP ont manifesté leur inquiétude quant à la finalité de la mise en place d’un mur de verre entre les salariés du groupe et les gestionnaires de RH GAP. Si on envisageait la préparation d’une nouvelle délocalisation qui s’ajouterait à celle du traitement de la paie, on ne s’y prendrait pas autrement !

Les représentants du secteur ont fait part des actions mises en place et se sont engagés à poursuivre la politique de recrutement et de renforcement de la formation, déjà ébauchée. La mise en place du télétravail est également fortement envisagée (site de Pantin Compans).

Les élus FO Banques BNPP demandent que la maintenance de SIRHA soit la priorité absolue.

Ils ont demandé à ce qu’une réunion de suivi soit organisée à la rentrée afin de faire le point sur les moyens humains mis en place.

Si vous souhaitez nous rapporter d’autres remarques, contactez vos élus FO Banques BNPP