DR SUD-OUEST : avis CE des 24 & 25 janvier 2018

Les élus FO Banques BNP Paribas de la DRSO réitèrent les remarques faites lors de la déclaration préalable lue en amont de la présentation des dossiers, à savoir :

« Erreurs, manque d’éléments, dossiers incomplets ou (et) incohérence entre les dossiers DR et CHSCT locaux, questions restées en suspens de réponse telles que « suivi des clients T1 à T3 dans les ECP », « maintien ou non des automates », etc.

Tous ces éléments nous ont conduit, dans un premier temps, à refuser de vous rendre un avis mais, afin de ne pas pénaliser nos collègues concernés par ces restructurations et pour leur permettre d’être reçus rapidement, nous prenons la décision de rendre ce jour un avis dossier par dossier.

Nous avons cependant conscience que les avis que nous allons rendre ne vous empêcheront pas de faire avancer votre rouleau compresseur, véritable machine de guerre de réduction d’effectifs, de fermetures de points de vente, mettant inexorablement à mal les bassins d’emplois provinciaux.

Ces fermetures ou modifications de format ont également un impact néfaste sur la satisfaction de nos clients alors même que BDDF demande aux commerciaux de préserver et développer le fonds de commerce. N’est-ce pas contradictoire ?

En préalable les élus FO Banques BNP Paribas de la DRSO demandent :

– Que les fonds CPA 700 restant dans les ECP à 2, soit affectés en REFOG aux CP, afin de ne pas pénaliser leur activité commerciale et leurs IC, car nous ne pouvons-nous satisfaire de la réponse complémentaire qui nous a été fournie.

– Que l’intégralité de la filière espèces, à savoir chéquiers, cartes, scannérisation des chèques ne leur incombe plus.

– Que vous nous confirmiez que des dérogations sur la facturation des retraits CB autres banques soient bien mises en place, comme acté lors du CE d’information.

– Que les souhaits géographiques ou fonctionnels des collaborateurs concernés soient étudiés et respectés.

– Que dans les points de vente où, dès la mise en place du nouveau dispositif, il y a incohérence entre la charge prévisible et les ETP réels, vous fassiez le nécessaire pour renforcer les équipes afin que les collègues puissent exercer leur activité et réaliser les objectifs commerciaux que vous leur demandez, dans des conditions normales.

1- PYRENEES OCEAN :

FERMETURE LONS : défavorable

CROIX DU PRINCE : défavorable

ESPACE CONSEIL BAGNERES DE BIGORRE : défavorable

MOURENX : défavorable

2- LIMOUSIN DORDOGNE :

FERMETURE COULOUNIEIX CHAMIERS : défavorable

DUO ANNEXE BRIVE/ HOTEL DE VILLE : prend acte

3- TPG :

FERMETURE PURPAN : défavorable

ESPACE CONSEIL VALENCE D’AGEN : défavorable

4- TPO :

FERMETURE AUCAMVILLE : défavorable

LA PRIMAUBE : défavorable

DUO ANNEXE RODEZ BOURRAN/ CENTRE VILLE : défavorable

ESPACE CONSEIL DECAZEVILLE : défavorable

SAINT AFFRIQUE : défavorable

REVEL : défavorable

VILLEFRANCHE DE LAURAGAIS : défavorable

5- METROPOLE :

DUO SATELLITE MERIGNAC/CHEMIN LONG : défavorable

DUO ANNEXE BARRIERE DE BEGLES/BEGLES HOTEL DE VILLE : défavorable

6- LA ROCHELLE :

FERMETURE ANGOULEME SAINT CYBARD : défavorable

PALLICE : défavorable

DUO SATELLITE LA ROCHELLE/MARCHE : prend acte

DUO SATELLITE JARNAC/COGNAC : défavorable

ESPACE CONSEIL BARBEZIEUX : défavorable

LA ROUCHEFOUCAULT : défavorable

7- PDG :

DUO SATELLITE LANGON /CADILLAC : défavorable

ESPACE CONSEIL LA REOLE : défavorable

AGENCE PRO LE HAILLAN : défavorable

GUJAN : prend acte