Flash InFOs DR Ouest

Pas encore de commentaires

A maintes reprises dans l’application stratégique DR Ouest, les élus FO Banques BNP Paribas n’ont pas manqué de faire un focus sur la disparition et le resserrement du bassin d’emplois, pour chaque ligne de métier exercée dans les points de vente ciblés.

Nous tenons à la consultation des IRP (Instances Représentatives du Personnel), sans lire une déclaration standard qui nous amènerait à faire de la redondance incessante sur les propos utilisés, afin de s’exprimer sur un projet présenté par vos soins.

Sur le plan économique comment voulez-vous que l’on vienne vous contredire sur une comptabilité analytique qui met en exergue les postes connus de tous les acteurs chez BDDF : PNB, RBE et RNAI… ?

Les salariés nous interpellent en nous disant : « Face à ce démantèlement du réseau qui voit le nombre des fermetures d’agences s’accélérer avec le temps, que font les syndicats ? ».

Sincèrement, les élus FO Banques BNP Paribas avouent ne pas maitriser la nature des chiffres avancés par la Direction Générale.

Aussi, nous ne manquons pas de continuer notre rôle de relai entre la Direction et les postes ciblés, dont le sujet est le maintien et l’évolution professionnelle des salariés dans l’établissement.

Pour chacun des dossiers présenté à la fois en CE Régional, et au niveau des CHSCT locaux, nous nous attachons à vous faire remonter les inquiétudes et les attentes de nos collègues sur leur avenir professionnel.

Nous le savons, DM2020 (Domestic Market) n’exclut pas la respiration du Réseau, mais vous admettrez que la suppression d’une implantation avec l’enseigne BNP Paribas est source de questionnement sur la volonté de conserver et de développer un rayonnement aussi large sur la région Grand Ouest !

Nous prenons acte de la tenue des engagements pris dans les dossiers pour lesquels le respect du pacte social reste un impératif pour les managers de proximité.

Dans certains cas de figure, des ouvertures récentes, telle que le Braden en 2012 ont nécessité beaucoup d’investissements financiers et humains, pour un résultat sans retour positif.

Concernant les relations entre les prestataires et les salariés BNP Paribas, il serait bon de leur rappeler le cahier des charges qui impose le respect du secret professionnel.

En conséquence, après lecture des avis rendus sur les deux dossiers présentés en CHSCT local des groupes Ouest Armor et Nantes, les élus FO Banques BNP Paribas émettent un avis défavorable.