Délit d’entrave ?

Pas encore de commentaires

Projet Jours Horaires
Délit d’entrave ?

Le parcours social a débuté le 26 février 2020 et lors de nos différentes visites, nous apprenons que la Direction fait passer des messages que nous ne devrions pas entendre dans une entreprise telle que BNP Paribas.

  • Les syndicats sont incapables de bloquer le projet.
  • Madame Marguerite Bérard a décidé de mettre en place le projet et rien ne peut la bloquer.
  • Certains managers organisent déjà les horaires en interne avant même que les avis soient donnés lors des instances.
  • Certains responsables de territoire rassurent des DIA en leur précisant leur type d’agence.
  • Management par la peur.

Nos collègues entendent aussi les réflexions suivantes :

  • Vous perdez des RTT mais vous ne travaillez pas plus.
  • Un accord est prévu pour l’intégration de la prime des cadres aux forfaits.
  • Pour les enfants c’est juste un problème d’organisation.
  • Pour les congés supplémentaires il est toujours possible d’acheter des jours à la carte.

FO Banques BNP Paribas dénonce ces méthodes qui circulent par des hiérarchiques, qui ne seront pas touchés par la nouvelle organisation.

Dans le document du 26 février nous avons pu lire qu’un parcours social était prévu, d’ailleurs les Organisations Syndicales FO Banques BNP Paribas, CGT, SNB, CFTC et CFDT ont demandé qu’une réunion exceptionnelle soit organisée afin de répondre à toutes les questions restées sans réponse, cette dernière se tiendra le 13 mars 2020.

FO Banques BNP Paribas dénoncera toute tentative de mise en place du projet avant la fin du parcours social et nous vous confirmons que FO Banques BNP Paribas demande le retrait de ce projet qui va pénaliser les salariés au niveau de leur vie personnelle.

Un exemple d’information qui circule au niveau d’une plateforme.

Travail effectif de 37 heures réparties sur 4,5 jours.

Perte de 9 jours de RTT.

La demi-journée supplémentaire ne pourra pas être prise le mardi (journée chargée), le mercredi (temps partiel), ni le vendredi (journée chargée). Il reste donc le lundi et le jeudi.

Une pause déjeuner d’une heure le midi est prévue en faisant deux équipes. L’une de 12 à 13 Heures et l’autre de 13 à 14 Heures.

FO Banques BNP Paribas pense que c’est encore un projet pensé dans des bureaux parisiens sans tenir compte des spécificités du terrain.

Comment vont faire les salariés de province concernant leurs trajets pour venir travailler la demi-journée qui leur sera imposée ? Les horaires de transport ne correspondant pas à leurs horaires de prise de poste. De ce fait, les salariés arriveront forcément plus tôt ou partiront plus tard. Quid des heures supplémentaires ? A ce rythme-là, ils n’auront plus une demi-journée de repos. Pourquoi ne pas les laisser aux 39 heures ?

Faire deux heures de transports parfois plus pour travailler quatre heures, où est la logique ?

 

Même si le projet de réduction de RTT n’impacte qu’une partie des salariés,

FO Banques BNP Paribas pense que cela va servir de laboratoire pour les 3 années à venir.

 FO Banques BNP Paribas

continue à demander le retrait pur et simple de ce projet.

 Merci de nous faire partager vos avis ou vos commentaires sur le projet !