Déclaration intersyndicale du 27 janvier 2017

Pas encore de commentaires

L’année 2016 s’est terminée sur une note d’inachevé, 2017 commence avec un goût amer de fort décalage entre les salariés et la Direction.

A des demandes de salariés, exprimées par leurs représentants du personnel ou par l’intermédiaire d’enquêtes d’opinions ou autres baromètres internes à l’Entreprise, le pôle BDDF répond par de la prestidigitation en produisant des illusions grâce à une agilité digitale et manuelle toujours renouvelée.

Comment espérer l’engagement plein et entier des salariés sans la mise en place de règles prédéfinies, claires et lisibles par tous ? Comment espérer l’adhésion et la motivation de ceux qui contribuent quotidiennement aux résultats de BDDF si aucun de leurs efforts n’est apprécié ni récompensé ?

Les informations fournies par la Direction lors du groupe de travail du 19/01/2017, demandé et obtenu par les seuls élus SNB/CFE-CGC, FO Banques et CGT, nous amènent à vous demander la mise en place d’une séance exceptionnelle afin que soient détaillés spécifiquement pour notre périmètre régional les points suivants :

 L’ouverture de négociations quant à la prise en charge des repas de nos collègues Chargés de Renfort.

 Application des règles définies dans les autres DR, soit la prise en charge des repas (17.50€ de nos collègues chargés de renfort.

 Nous clarifier la politique commerciale mise en place au CSSB.

 Nous exposer avec précision la politique commerciale mise en place au CSSB.

 Quand et à qui seront destinées les nouvelles formations comportementales et digitales ?

 Dans le cadre de PPC2 quelles sont les agences à forts flux identifiées DR Ouest ?

 Comment va s’opérer l’externalisation de la scannérisation des chèques ?

 Comment sera mise en place la scannérisation des chèques pour les Pros/ER ?

 Quelles sont les agences qui bénéficieront de la nouvelle offre de monnayeurs ?

 Où et quand vont être affectés les nouveaux CSI ?

 Quand et quelles formations auront les conseillers généralistes ? Quels sont les lignes de métiers concernées ?

 Où, quand et combien de postes dédiés aux prescripteurs seront créés ?

 Quand et quels outils allez-vous mettre en place pour fiabiliser les reportings et intégrer les actes miroirs pour les CSEP ?

 Quid de notre demande d’appliquer une transparence totale concernant l’attribution de l’enveloppe locale (rattrapage IC) en effectuant un bilan tous les quadrimestres aux élus du CE ?

 Quelles améliorations envisagez – vous concernant l’intégration des fonctions (renforcement des moyens humains pour le Pôle Soutien au Commerce, création d’un middle-office pour les tickets d’autorisation, renforcement de la cellule RGR, libérer du temps commercial) ?

 Allez-vous faire un audit concernant les Assistants Banque Privée qui gèrent de l’immobilier ?

 Comment assurer le règlement des heures supplémentaires effectuées, sans rétention de la part des Groupes ?

Par ailleurs, nous vous rappelons qu’en plus de l’application de notre droit d’alerte, nous mandaterons, à chaque fois que nécessaire, un ou plusieurs CHSCT pour enquêter sur les conditions de travail de nos collègues dans les lieux où l’application des mesures indiquées par BDDF ne serait pas conforme à ce qui a été dit.