CSEE GPAC du mois de Novembre

Pas encore de commentaires

Avis sur les projets présentés au CSEE GPAC du mois de novembre 2019

Lors de cette réunion, les élus FO Banques BNP Paribas ont donné leur avis sur le projet de transfert d’activités Trade du middle office de l’APAC Trade vers le back office de Mumbai.

« Avec ce projet, votre motivation essentielle est toujours : la réduction des coûts…Sur le principe, nous pourrions éventuellement être d’accord avec vous, si cette économie ne se faisait pas au détriment de l’emploi et des conditions de travail des salariés… Malheureusement lorsqu’on délocalise des tâches qui se faisaient jusqu’à là en France, cela ne crée pas d’emploi, bien au contraire…D’ailleurs dès la mise en place du projet, vous réduisez l’effectif.

Nos collègues du Trade ont subi et supporté de nombreuses restructurations depuis plusieurs années…avec toujours de leur part une adaptation sans faille, compliquée parfois, mais ils se sont toujours adaptés malgré les nombreuses difficultés…

De plus, vous savez aussi bien que nous que certains collègues de l’agence crédit Paris sont arrivés au trade, il n’y a pas si longtemps. Espérons qu’ils n’ont pas reçu une formation sur les taches qui partent en Inde ?

Donc vous ne serez probablement pas surpris de savoir que nous voterons contre ce projet !».

 

Les élus FO Banques BNP Paribas ont donné leur avis sur le projet de transfert d’une partie des chèques circulants retail de l’APAC Flux Toulouse vers l’APAC Flux Saint Quentin.

Au préalable, vos élus ont obtenu de la direction BDDF Opérations la confirmation que l’APAC Toulouse interviendra bien en support d’appui commercial des autres APAC.

Une fois cette précision donnée, les élus FO Banques BNP Paribas ont déclaré : « Dans les dossiers que vous nous communiquez, il est toujours un peu difficile pour nous de lire que vous avez des difficultés à maintenir des compétences localement sur une activité. Assurer le maintien des compétences nous parait être de votre ressort. Il s’agirait de votre part, d’assurer la formation nécessaire pour que les compétences soient toujours à la hauteur des besoins.

De plus avec ce genre de projet, vous nous obligez à prendre position en mettant un peu en opposition deux APAC.

Pour ces raisons, nous prenons acte sur ce point. »

N’hésitez pas à poser vos questions et à nous faire part de vos problèmes