CSEC – Projet Agences – Plateformes

Pas encore de commentaires

DÉCLARATION BDDF

 

Mme Bérard, quelques mois après votre prise de poste en tant que responsable de BDDF, vous remettez déjà en cause le travail effectué par l’ensemble des salarié.e.s, ainsi que leurs horaires de travail.

Vous nous présentez une nouvelle réorganisation qui va être imposée aux salarié.e.s des agences ainsi qu’à ceux des plateformes.

A l’arrivée de chaque nouvelle « recrue » les élus FO Banques BNP Paribas constatent systématiquement la volonté de marquer son empreinte par l’imposition de nouvelles idées accompagnées d’une boite à outils toujours plus performante.

Toutes ces modifications sont, à vous lire, pour « le bénéfice de nos clients » mais de notre point de vue, pas pour celui de vos salarié.e.s qui subissent changement après changement.

Nous avons pris connaissance de votre dossier de présentation et nous sommes inquiets quand nous lisons à la page 6 « Ce projet vise à renforcer l’attractivité commerciale de notre dispositif et pourra nous aider à maintenir la décroissance du réseau physique à un rythme du même ordre qu’actuellement pour les 3 ans à venir et éviter une accélération pouvant aller jusqu’au doublement du rythme actuel voire plus ».

Les élus FO Banques BNP Paribas ne veulent pas être complices d’un chantage et d’une stratégie destructrice d’emplois dans laquelle vous nous demandez de choisir entre la « peste et le choléra » alors que les salarié.e.s sont déjà sous perfusion.

Pouvez-vous nous garantir que vous n’accélérerez pas les fermetures ?

Les élus FO Banques BNP Paribas sont persuadés que l’année 2020 s’annonce encore comme un très mauvais cru en matière de conditions de travail dans notre entreprise.

Votre projet, nous disons bien VOTRE projet, n’est autre qu’une transformation supplémentaire qui, ce coup-ci, va bouleverser la vie privée des salarié.e.s et encore une fois leurs conditions de travail.

Nous ne pouvons pas non plus cautionner votre phrase « Les conseillers BNP Paribas ont un horaire de travail hebdomadaire souvent supérieur à ceux des enseignes concurrentes, générant davantage de jours RTT et donc moins de jours de présence en agence dans l’année ».

Sachez Madame, que vos salarié.e.s font toujours preuve de professionnalisme et contribuent au bon fonctionnement et au développement de BNP Paribas.

Les RTT leur permettent un temps de récupération bien mérité, que vous allez amputer. Vous allez réduire les horaires officiels mais quels seront les horaires OFFICIEUX effectués par nos collègues ?

Vous savez très bien que vos salarié.e.s, de par leur grande conscience professionnelle, continueront à vous faire cadeau des heures supplémentaires que vous ne leur payez pas.

Les élus FO Banques BNP Paribas dans la mission syndicale qui leur a été confiée, vont se battre contre ce projet. Nous ne pouvons pas vous laisser continuer à détruire les emplois, à augmenter les risques psychosociaux et à organiser la dis qualité auprès de nos clients, par des suppressions de postes, des fermetures d’agences et de services, des délocalisations et des réorganisations.

Les élus FO Banques BNP Paribas réitèrent leur demande de sursoir à la baisse des effectifs et de nous en donner de réelles garanties.

 

Vous porterez Madame, l’entière responsabilité des conséquences liées à ce projet.