CSEC du 29/09/2022 : Déclaration sur la rupture du dialogue social

Pas encore de commentaires

DECLARATION FO Banques BNP Paribas

PLENIERE EXCEPTIONNELLE DU CSEC DU 29 SEPTEMBRE 2022

 

Le 27 septembre, se tenait la deuxième et avant dernière réunion sur la NAO chez BNP Paribas.

Lors de cette réunion, la Direction Générale de l’entreprise a proposé quelques nouvelles mesures, en faveur des salariés (une mesure pérenne un peu supérieure à celle proposée lors de la première CDS et une prime de 800 ou 500 euros en fonction du salaire annuel de chaque salarié).

Cependant, les élus FO Banques BNP Paribas considèrent que le compte n’y est toujours pas !

En effet, lors de la présentation des excellents résultats du deuxième trimestre 2022, le Directeur Général délégué, a affirmé à plusieurs reprises ce jour-là devant les membres du CSEC, que la prochaine négociation salariale serait de grande qualité et en adéquation avec les excellents résultats
financiers de ce deuxième trimestre 2022.
Pour mémoire : Une forte croissance des revenus et du résultat du groupe, un produit net bancaire de 12,8 milliards d’euros, en progression de 8,5 % par rapport au deuxième trimestre 2021…

La Direction de l’entreprise sait à quel point tous les salariés par leur investissement et leur professionnalisme, contribuent largement à cette nouvelle performance de résultats financiers annoncés !
La reconnaissance de l’entreprise envers les salariés qu’elle emploie doit être en adéquation avec ces excellents résultats !
Pour cette raison, nous vous demandons de revoir de façon conséquente vos propositions de mesures
pérennes, ainsi que les montants de « Primes de Partage de la Valeur » lors de l’ultime réunion, le 4 octobre.

Dans l’attente de nouvelles propositions, FO Banques BNP Paribas décide de suspendre sa participation au dialogue social de l’entreprise.