Compte rendu de CE

 Group Finance – Projet d’Evolution Paris & Lisbonne

Informations complémentaires

Suite à notre tract du 14 décembre 2017, FO Banques BNP Paribas s’est réuni avec les autres Organisations Syndicales afin d’analyser le fond du dossier. Pour nous assurer de couvrir l’exhaustivité des sujets, nous avons collégialement fait appel à une expertise externe libre et interrogé la Direction sur des éléments précis non-inscrits dans le projet remis.

 La Séance Plénière du Comité d’Etablissement des Pôles & Fonctions du 25 janvier 2018 a permis d’échanger sur les éléments recueillis auprès de la Fonction Group Finance.

 La Direction rappelle qu’il s’agit d’un projet d’efficacité opérationnelle. Group Finance poursuit sa transformation en cohérence avec la stratégie du groupe, fortement dans le numérique (automatisation de process, machine learning).

 FO Banques BNP Paribas a tenu à faire part de ses inquiétudes sur les impacts concernant la gestion de l’emploi et des compétences des salariés qui seront touchés par l’implémentation de nouvelles technologies dans leur quotidien.

Elle précise que, bien que ce projet soit dans la suite de la démarche enclenchée en 2015, il s’agit d’une autre étape.

Et pourtant, il est bien question d’une poursuite du transfert d’activités à la fois sur un périmètre plus étendu (exemples avec reporting comptable, suivi de production OFS) et complémentaire, puis un renforcement des équipes GFS.

FO Banques BNP Paribas estime que la vague 1 de 2015 ne concernait que des activités de production. La vague 2 intègre dorénavant de vraies tâches de fonctions de Maîtrise d’Ouvrage délocalisées.

Une ouverture à une future vague 3 de grande ampleur ?

La Direction valide le fait que les engagements comme les délais annoncés en 2015 ont été tenus.

FO Banques BNP Paribas réfute cette vision en reportant les propos de nombreux salariés impactés à Paris.

Alors qu’il est annoncé que ce projet n’est en aucun cas une ambition d’optimisation des coûts, les synergies générées par le transfert des 45 postes vers Lisbonne laissent sans voix. Une économie de 2,1 millions d’€ est attendue !

En complément, l’internalisation des postes sur Lisbonne permettrait de générer une économie de 700 K€.

Sur Paris, le gain lié aux 13 internalisations est estimé à 1,5 millions d’€.

FO Banques BNP Paribas dénonce cette approche d’externalisation au regard des avantages financiers présentés.

Sur le sujet du faible montant du budget de formation (125 K€), au-delà de l’apprentissage interculturel et des cours d’anglais, la Direction confirme que les formations seront attribuées sans contrainte financière, en fonction de chaque besoin individuel (coaching, formations spécifiques, accès à la Finance Faculty, etc.).

Proche des équipes Group Finance, FO Banques BNP Paribas portera avec force ce dossier dans la durée.

Faites-nous part de vos interrogations !