Communiqué – Télétravail

Pas encore de commentaires

ALERTE TELETRAVAIL DANS LES BANQUES

Au moment des annonces du Président de la République et du Premier Ministre concernant une nouvelle période de confinement, FO Banques BNP Paribas a immédiatement demandé la mise
en oeuvre du travail à distance pour tous les salariés de la profession dès lors que leur travail peut être effectué dans ces conditions.

Force est de constater que c’est loin d’être le cas dans beaucoup de périmètres et en particulier pour les salariés des agences, toujours exclus de cette organisation du travail malgré les injonctions du gouvernement par l’intermédiaire d’Elisabeth BORNE la Ministre du travail.

Ce qui a été possible lors du premier confinement semble ne plus l’être aujourd’hui…
Injonction n’étant pas force de loi, rien ne bouge !!!

FO Banques BNP Paribas l’a demandé dans les instances, par l’intermédiaire de la Fédération FO des employés et cadres dans les réunions paritaires de Branches, mais le dialogue social étant ce qu’il est dans le secteur, sans succès….

FO Banques BNP Paribas l’a revendiqué par voie de tracts, de communiqués de presse, la Fédération FO des employés et cadres s’est exprimée dans des enquêtes journalistiques et maintenant, on nous reproche du «banque bashing», rien que ça !!!

Il a même été reproché à un Représentant Syndical de nuire à l’image de leur entreprise !
Ceci prouve une fois de plus le mépris de certains dirigeants à l’égard des représentants du personnel, qui portent haut et fort la parole des salariés.

Les salariés qui ont déjà pratiqué le travail à distance ne comprennent pas qu’on le leur refuse aujourd’hui !

Dans cette situation, une citation de Jean JAURES prend tout son sens : « le courage c’est de rechercher la vérité et de la dire».

FO Banques et Sociétés Financières demande le recours au travail à distance pour tous les salariés de la profession, afin d’enrayer durablement la propagation du virus.

FO Banques et Sociétés Financières continuera d’oeuvrer en ce sens à tous les niveaux dans L’intérêt collectif !