Commission Exceptionnelle BDDF

Nous attendons de votre part durant cette commission une réelle transparence sur de nombreux sujets directement et indirectement liés au plan de transformation BDDF 2020.

En effet, les programmes doivent être présentés en incluant les impacts sur l’informatique et sur BDDF Opérations.

Vous communiquez fortement en agence sur le selfcare. Nous vous alertons sur la problématique, particulièrement sur les secteurs ruraux, d’un modèle pensé pour le monde urbain. Il ne faudrait pas oublier que de nombreux clients ne sont pas addictifs au digital.

Ne créons pas une banque à deux vitesses en donnant l’impression de délaisser les outils traditionnels actuellement utilisés par les salariés du réseau.

La volonté de vouloir rattraper le retard de notre réseau, par le tout digital, ne doit pas être ressenti par le client comme un repoussoir. L’évolution ne doit pas se faire sans perte de qualité du service rendu en agence.

Vous nous aviez présenté fin 2017 un nouveau modèle de services ambitieux. Qu’en est-il aujourd’hui ?

Comment allez-vous intégrer le client autonome, qui gère ses comptes à distance, dans une agence ? Y aura-t-il des passerelles avec Hello Bank! ? Quel impact aura cette formule particulièrement sur les Conseillers Clientèle ?

Concernant le cœur de notre clientèle qui constitue notre fonds de commerce, quand allez-vous adapter votre tarification pour la conserver et, par rebond, permettre de garder les structures de nos agences ?

Pour attirer la clientèle « haut-de-gamme », comment allez-vous positionner les Conseillers Spécialisés en Epargne et Prévoyance au regard des Conseillers en Patrimoine ?

FO Banques BNP Paribas vous avait annoncé que les Directeurs d’Agence souffraient d’un manque de pouvoirs d’engagements et de décisions. Sur les zones test, les réelles avancées que vous proposez sont ressenties comme étant mineures. La suppression annoncée des fonctions telles que celles de Décideurs Commerciaux Risques semble retardée. Remettra-t-elle en cause la volonté originelle d’augmentation des pouvoirs des Directeurs d’Agence ?

Sur le terrain, les salariés nous font part de leur complexité à gérer leur quotidien. Aux évolutions liées à Préférence Client, ils doivent aujourd’hui faire face à Ambition Assurance et à BDDF 2020.

Ce quotidien pèse de plus en plus lourd sur leur équilibre, leur bien-être. Cette préoccupation est majeure car un salarié heureux est plus efficace et motivé, donc plus rentable. Vous devez créer les conditions optimales pour nos salariés.

Enfin nous attendons de votre part un réel investissement en termes de formations certifiantes et diplômantes orientées développement de l’employabilité, de connaissance des métiers.