C’est à savoir !

Pas encore de commentaires

PLAN DE TRANSFORMATION BNP PARIBAS

 

Nous apprenons par voie de presse le plan de transformation BNP Paribas:
https://www.frenchweb.fr/decode-le-plan-de-la-bnp-pour-reussir-sa-transformation/389877

Nous y apprenons notamment que ce plan ne se fera pas sans décisions douloureuses, d’autant que les sources de départs volontaires et naturels risquent de se tarir…

Chez BNP Paribas comme ailleurs, la baisse des coûts visée passe par la réduction de la “masse salariale” et la fermeture des agences. Soit 124 fermetures d’agences en 2019 indique l’article et un objectif total de 200 agences à horizon 2020.

Pour sa filiale d’investissement BP2S, le groupe procède à des suppressions de postes et des délocalisations (vers le Portugal notamment). Aucun départ contraint selon la Direction, mais le manque d’offres équivalentes au sein du groupe contraindra évidemment certains collègues à démissionner.

Concernant le projet de Centre de Services, nous y apprenons que le projet aurait couté 60 millions d’euros. Par ailleurs, il est important de souligner que le business model des banques en ligne n’est pas viable. L’article fait mention de la nouvelle stratégie (payante) d’Hello Bank pour atteindre la rentabilité d’ici 2022… Notre groupe a également pour stratégie d’investir dans le cloud et la sécurisation des données.

La position du groupe est clairement d’investir en priorité dans le capital technologique plus que dans le capital humain. Même si l’investissement dans l’innovation technologique est primordiale pour rester dans la course en 2020, il faut surtout investir dans l’innovation sociale.

FO Banques BNP Paribas, pense qu’un groupe comme le nôtre ne pourra opérer de transformation efficace et pérenne qu’en optimisant son capital humain et en modernisant en profondeur sa culture d’entreprise (bienveillance, intelligence collective, organisation moins pyramidale, consultation des salarié(e)s dans les prises de décisions…).

LE SAVIEZ-VOUS
Congé au deuxième parent  : Où en est la BNPP sur ce sujet ? 
https://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/conge-remunere-second-parent-105-entreprises-sengagent-1169098