CEGPAC Séance plénière

Pas encore de commentaires

Déclaration

Régulièrement, nous vous alertons sur l’atmosphère tendue, lourde… qui règne dans les APAC.

Très souvent ces ambiances de travail délétères, sont le résultat de pressions managériales locales…Ces managers, eux-mêmes soumis aux multiples directives et politique de restrictions imposées par l’entreprise …

Que dire de la nature du travail dans les APAC … si ce n’est que les salariés détenant une haute technicité, un savoir- faire reconnu, sont réduits aujourd’hui, à des sortes d’automates, à qui on rappelle régulièrement, de se féliciter d’avoir encore du travail !

Nous ne parlerons pas des multiples et fréquents dysfonctionnements informatiques qui augmentent encore un peu plus le stress ambiant…

Chez BDDF opérations, les restructurations, regroupements, déménagements, réductions de tâches … n’ont pas attendu la mise en place du projet BDDF 2020, pour sévir !

Ces salariés sont depuis la création de ce périmètre, régulièrement soumis à remise en question au niveau de la nature de leur travail, au niveau des temps de trajets, domiciles/travail, toujours plus longs sans contrepartie…

Aucune reconnaissance financière, des révisions de situations les plus espacées de la S.A. …

49 mois aujourd’hui, qu’en sera-t-il demain ??

-Les dirigeants de notre entreprise admettent, au mieux avec des mots, les efforts constants, les remises en questions régulières et l’investissement important et personnel, des salariés qu’ils emploient !

-Les dernières séances de négociations salariales, ne sont que le triste «  point d’orgue » de cette réalité que nous vous rappelons régulièrement…

TROP C’EST TROP …

Alors, aujourd’hui, afin de marquer notre grand mécontentement sur le peu de considération et le mépris des dirigeants de l’entreprise, envers les salariés, les élus FO Banques BNP Paribas ont décidé de ne pas participer à la plénière du mois de novembre 2018.