CCE Séance Plénière- Déclaration

Pas encore de commentaires

Vos priorités ne sont pas nos priorités !

 

Les résultats du premier trimestre 2018 sont globalement dans la lignée de ceux de l’année 2017.

Comme vous le mentionnez « nous sommes dans l’effort ». Seulement, en contrepartie de cet effort, les salariés ne voient rien venir, ce sont pourtant eux les créateurs de la richesse.

FO Banques BNP Paribas profite donc de cette séance pour vous interpeller sur les sujets pour lesquels BNP Paribas doit assumer sa responsabilité sociale, doit faire fructifier son capital humain.

Nous rencontrons tous les jours des salariés impliqués qui nous font part de leurs difficultés à se former, en vue de se préparer à de nouveaux postes, pour leur devenir dans l’entreprise.

Une vision digitale des formations n’est pas une réponse suffisante aux défis du futur. Nous attendons une politique de grande ampleur sur ce sujet qui est un enjeu majeur pour les salariés. Il faut garantir l’emploi, l’évolution, la connaissance autant que la reconnaissance de toutes les compétences.

De notre relation avec les salariés, nous entendons des messages forts concernant leur évolution dans l’entreprise, la pérennité de leur emploi qui ne sont plus une certitude.

Ils pointent du doigt trop de choix de court-terme de notre Banque venant augmenter leur sentiment d’instabilité, de perte de repère et de confiance. Beaucoup nous font part de leur incompréhension dans la stratégie du Groupe et de leurs doutes sur leur propre avenir dans notre entreprise.

Un avenir dans lequel ils estiment que certaines valeurs sont passées au second plan, telles que l’ascenseur social, l’égalité des chances peu importe la religion, l’origine ou le sexe, l’intégration des minorités. L’estime de soi dans le travail passe par un réel équilibre de vie et un respect de l’Humain.

La mobilité n’est pas à la hauteur de leurs attentes. Elle est aujourd’hui plus subie par des réorganisations décidées par l’entreprise. Les salariés nous font part de leur incapacité à transpercer le plafond de verre entre les différentes entités du Groupe.

Les Ressources Humaines ne sont plus adaptées pour les accompagner. Trop de relais leur demandent d’actionner leur « réseau » pour faire avancer leur situation.

Les salariés se retrouvent isolés et désorientés.

L’entreprise dans son ensemble doit se transformer et demande à chacun de faire des efforts.

Les salariés l’ont bien compris.

Devront-ils faire des efforts sur des efforts déjà démesurés pour s’assurer du maintien de leur emploi au sein de BNP Paribas ?

FO Banques BNP Paribas attend de vous que vous vous réappropriiez votre entreprise afin que les salariés puissent ressentir votre réelle proximité et votre adéquation avec leur vie au quotidien.