C.A.S. (Cellule d’Aide aux Salariés) N°19

Pas encore de commentaires

Bien-être au travail

En ces temps troubles, faits de délocalisations, de réorganisations, de restructurations, d’introduction de l’Intelligence Artificielle et de la robotisation etc…, les salarié(e)s de l’entreprise perdent leurs repères, leur motivation, ont la crainte du futur de leur poste et de leur devenir dans l’entreprise.

Tous ces facteurs pèsent lourdement sur leur quotidien, mais également sur leur investissement pour l’entreprise.

Le Bien-être au travail est un facteur déterminant sur l’image et les résultats de cette dernière.

Nous en voulons pour preuve, le résultat désastreux du taux de recommandation des salariés pour BNP Paribas dans le dernier GPS.

C’est un challenge que BNP Paribas doit absolument relever, à défaut de voir naitre une déliquescence de la motivation des salarié(e)s par la même une moindre productivité et par rebond, une moindre rentabilité.

NON, le bien-être au travail ne représente pas un coût, mais bien un investissement sur l’avenir !

  • Un(e) salarié(e) se sentant bien au travail a envie de s’investir, de performer, de se dépasser. Il ou elle connaitra moins d’arrêts de travail pour maladie, ce qui améliorera également le bien-être de ses collègues qui auront dû palier à ses absences, donc un surcroît de travail pour eux.

 

 

Pour FO Banques BNP Paribas, il est indispensable que la Direction de l’entreprise intègre ces données lors de la prochaine négociation sur la Qualité de Vie au Travail, qui, au-delà de l’obligation légale de négocier un accord conduit non seulement, à un bien-être pour les salarié(e)s, mais également à un « bien-être » pour l’entreprise.

 

Retrouvez l’ensemble de nos publications CAS sur

Cellule d’Aide aux Salariés

FO Banques BNP Paribas
Le syndicat utile aux salariés