BDDF Opérations – CR plénière de Septembre

Pas encore de commentaires

Compte rendu de la Plénière du CSEE GPAC de septembre 2020 

Lors de cette plénière, les sujets suivants ont été abordés :

  • Horaires variables / PACP

Avant leur rattachement à BDDF Opérations, les PACP avaient des protocoles d’horaires variables qui dépendaient de BDDF réseau. Un nouveau protocole sera remis au CSEE GPAC, afin de valider ce transfert.  Il s’agit d’un simple transfert sans changement d’horaire. La direction confirme que le projet « être là pour nos clients » est bien propre aux réseaux et ne concerne pas BDDF Opérations.

  • Incivilité – Démission – Licenciement

D’après la Direction, il n’y aurait pas eu dernièrement, d’incivilité. Il y aurait eu 3 démissions de CDD : une au GPAC Activités Spécialisés, une au GPAC Marseille et une GPAC Région Parisienne.
Il y aurait eu un licenciement au GPAC Nord, le motif est l’inaptitude médicale.

  • Mouvements du personnel – Poste à pourvoir

A la fin du mois d’août, il y a une mobilité sortante (ITP) et une mobilité rentrante à RH GAP.
Concernant le poste à pourvoir, il s’agit toujours de celui de directeur de l’APAC Monétique Val de Fontenay.

  • Activité des PACP

Des problèmes de management perdurent au PACP de Saint-Grégoire. Des collègues subissent une forte pression et vivent très mal ce changement d’activité. Les points quotidiens de production sont mal vécus et engendre du stress. Les arrêts de travail sont nombreux La Direction nous informe ne pas être informée de ces difficultés. Elle nous indique que la notion de production est présente. Nous lui indiquons que ce ne doit pas être au détriment des contrôles. Les personnes en souffrance doivent prendre contact avec leur RGRH afin d’identifier les difficultés, pour voir comment il est possible de se sentir mieux dans leur poste de travail. Pour ce qui est du management, la Direction va voir. Nous ne manquerons pas de la réinterroger sur ce problème.
Vos représentants FO Banques BNP Paribas seront vigilants sur l’évolution de cette situation qui n’a pas lieu d’exister.

  • Parking à vélo

Sur le site de Sofia, l’aménagement est en cours de réalisation. Sur Val de Fontenay, c’est en cours d’étude.

  • Déjeuner sur le poste de travail

Exceptionnellement le déjeuner sur le poste de travail est possible compte tenu de la situation sanitaire. Il faut respecter certaines conditions, éviter les repas trop odorants, ne pas faire trop de bruit, nettoyer correctement son poste de travail après chaque repas… Une information a dû être faite à l’ensemble des GPAC.

  • Nuisances sonores

Le bruit ambiant, au sein des domaines FP de Saint Grégoire pose problème. Une visite du CSSCT était programmée mais annulée du fait de la situation sanitaire. Une étude sera lancée pour voir si des aménagements peuvent être effectués avec du mobilier qui atténuerait ces nuisances sonores.

  • Agence Crédit Nantes

Nous avons été informés d’un vol de grande ampleur d’ordinateurs, au sein de l’agence crédit de Nantes. De nouvelles effractions ont eu lieu. Les auteurs ont pu être appréhendés grâce à la vidéo surveillance.
Ils doivent passer en comparution immédiate ce mois.

  • Point activité à fin août

Sur la filière Financement des Particuliers, la production est quasi normale, les renégociations sont un peu en baisse. Sur les FEEP, baisse de 20% sur les EPS. Pour les Clôtures de Comptes, les Successions, la production a été quasi normale. Pour la Télématique, la « production expert » est de 90% et la production standard est habituelle. Pour la Monétique, l’activité litige et carte affaire est en baisse, pour les réclamations et les souscriptions, la production est quasi-normale. Concernant l’activité Titres, la production Ordre de Bourse est de 90%, pour les OPCVM 10%. Concernant les paiements, il y a une légère baisse d’activité pour les Télé transmissions, les virements et les chèques.

  • Lenteur de l’outil informatique ADAGIO

L’outil ADAGIO utilisé à l’agence Successions connaît des lenteurs d’exécution depuis plusieurs semaines. Ce qui entraine des contraintes supplémentaires et notamment au pôle règlement. Les équipes du DPO et le fournisseur de l’outil sont intervenus le 28 août. Les analyses sont complexes. Des patchs correctifs seront installés dans les semaines à venir. D’autres évolutions seront livrées.

Déménagement de l’agence recouvrement de Bordeaux vers Mérignac

La Direction a présenté ce projet lors de cette réunion. Il devrait être effectif fin 2020 début 2021. Ce déménagement risque de poser des problèmes de transport à nos collègues qui se rendaient sur leur lieu de travail par les transports en commun, alors qu’ils seront obligés d’aller à Mérignac en voiture, au moins jusqu’à l’arrivée du tramway. Cela va entrainer un coût supplémentaire ! Cette date n’est toujours pas définie à ce jour.
Alors que, au moment de la présentation du projet de rapatriement des APAC de Bordeaux vers Mérignac, en 2017, la Direction affirmait que l’arrivée du tramway à Mérignac était imminente… en 2020 ce n’est toujours pas fait !
Le trajet de la gare à Mérignac est de 45 minutes environ.
L’étude de pointillisme réalisée par la Direction qui détermine les temps de transport moyen est réalisée sur la base de l’outil MAPPY, mais cet outil de calcul ne prend pas en considération les travaux, par conséquent les résultats ne sont pas du tout fiables !

 Déménagement de l’agence Flux Toulouse de Balma vers la Terrasse à Toulouse

Lors de la présentation de ce projet, nous évoquons les problèmes de transports que nos collègues vont rencontrer.
Aujourd’hui, la plupart, se rend à Balma en métro.
Pour rejoindre la « terrasse », ils devront, pour certains, prendre le bus, après le métro, ce qui allongera le temps de trajet.
Par conséquent ce déménagement va encore obliger beaucoup de nos collègues à utiliser leur véhicule et entrainer des dépenses supplémentaires.
De plus, ils auront probablement un problème de stationnement. En effet, d’après IMEX, il y aurait 130 places de parking pour 165 occupants. Il n’y a pas de places réservées.
Par conséquent, ceux qui arriveront plus tard pourraient ne plus avoir de place de stationnement.
Un autre point pourrait poser problème : l’accès au RIE pour les personnes en mobilité réduite. Le RIE est à distance. Ce sujet devra être évoqué avec le RH local.

N’hésitez pas à nous contacter concernant vos questions et problèmes liés à ces sujets, ou d’autres…