BCEF OPERATIONS : CSEE DE MAI 2022

Pas encore de commentaires

 Plénière CSEE GPAC du mois de mai 2022

Lors de cette plénière les sujets suivants ont été traités :

  • Avis sur le projet de transfert des activités SEA BEB vers les domaines Complétude et Retour de l’Agence Crédit de Bordeaux.

« Lors de la présentation de ce projet, vous nous avez bien précisé qu’il n’y aura pas de déménagement et cela semble logique, seulement un repositionnement par rapport aux activités.

Au sujet de la formation pour développer la polyvalence, dans le dossier, vous écrivez qu’il n’y aurait pas de besoin.

Néanmoins, nous vous demandons d’être vigilent et de prévoir d’éventuels parcours de formation afin de ne pas mettre en difficulté certains de nos collègues et d’assurer pour chacun la polyvalence souhaitée.

Au sujet de l’effectif, vous en profitez comme d’habitude, pour supprimer un poste celui de Responsable de Domaine et par conséquent un ETP, cela nous désole toujours.

Nous pensons qu’il serait préférable de maintenir l’effectif actuel au moins jusqu’à ce que nos collègues aient tous, acquis la polyvalence souhaitée pour ces activités.

Pour toutes les raisons évoquées, les élus FO Banques BNP Paribas BCEF Opérations votent contre ce projet. »

 

  • Avis sur le rapport de Données Sociales 2021 de BCEF Opérations.

« Comme tous les ans à la même époque, nous devons nous prononcer sur le Rapport de Données Sociales de l’année précédente, pour l’établissement de BCEF Opérations.

En ce qui concerne les effectifs, ils diminuent régulièrement et ce processus a continué en 2021 avec moins 6,9%.

Les Contrats à Durées Déterminées bien que peu nombreux, ont augmenté par rapport à 2020 (14 en 2020, 19 en 2021).

Le nombre de contrats en alternance a baissé. Le nombre de contrat en intérim lui cependant est colossale (page 11) !

Malgré la volonté de l’entreprise d’embaucher une quarantaine de personnes, les prévisions pour 2022 sont encore globalement à la baisse, pour BCEF opérations.

Si nous regardons les chiffres sur la formation, ils diminuent au niveau du nombre de bénéficiaires, du nombre d’heures, mais aussi au niveau de la méthode de formation, à savoir celle en présentielle, de façon conséquente, ce phénomène s’est accentué depuis le début de l’épidémie. Il perdure et la Direction n’envisage pas de redonner une place prioritaire à la formation en présentielle, même après la pandémie !

Nous déplorons également toujours le manque d’heures de formation aux langues étrangères, malgré les besoins de nos collègues.

Au chapitre des rémunérations, au-delà des classifications avec 80 % de techniciens et 20 % de cadres, des montants bas des rémunérations fixes et variables chez BCEF opérations, le fait le plus choquant est celui des fréquences entre deux révisions de situations ou promotions :

Pour les révisions de situations il est passé de 39,6 mois en 2019 à 42,7 mois en 2021.

Quant aux fréquences de promotions elles sont passées de 127,25 mois en 2019 à 135,47 en 2021.

 

Pour toutes les raisons que nous avons évoquées qui impactent négativement la vie            professionnelle de nos collègues et débordent souvent sur la vie personnelle, les élus FO Banques BNP Paribas BCEF Opérations votent contre ce Rapport de Données Sociales.

 

  • Point d’étape sur le projet STREAMFACT pour la mise en place du parcours digital de traitement des factures

ce projet nous a été présenté lors du CSEE du mois d’avril 2021.

Selon la Direction, le pilote commencé en octobre 2021 se termine à la fin mai avec un peu de retard. Le bilan est satisfaisant. Un déploiement progressif va être effectué pour intégrer les retours de chaque phase et augmenter le taux d’automatisation. Les services proposés par Docaposte sont fiables. Le calcul des temps opératoires commencé en avril sera finalisé en juin. Cela va permettre une généralisation début juin. Le passage en Run (prévu pour le 3ème trimestre 2022) se lance progressivement vers les domaines Crédit, Pro Er, Financement Immobilier pour la partie Métier. La centralisation vers Bordeaux et Marseille interviendra entre septembre 2022 et janvier 2023.

Par rapport à la projection initiale, le projet devait impacter 47 ETP. Ce chiffre a été revu et corrigé pour arriver à 35/40 ETP. Les élus FO Banques BNP Paribas BCEF Opérations se félicitent de cette diminution. Cependant, il nous a été confirmé que les assistants virtuels travaillent de 8h à 21h et peuvent traiter 50 demandes par jour. Les délais de traitement sont diminués de plus de moitié : d’un délai de 7 jours, nous sommes passés à un délai de 2 à 4 jours.

Si vous avez des questions sur la mise en place de ce projet, n’hésitez pas à nous solliciter.

 

 

  • Présentation du bilan handicap pour l’année 2021 

Cette présentation a été faite par Madame Valérie Thiriet, correspondante Handicap pour BCEF Opérations. On dénombre au 31/12/2021, 364 salariés (271 femmes et 93 hommes) en situation de handicap dans ce périmètre : 196 en RQTH, 155 en pension d’invalidité, 8 accidents trajet/travail et 5 en mobilité incluses. La moyenne d’âge est de 52 ans. Pour mémoire, il y en avait 385 l’an passé. Cette diminution s’explique par la baisse générale des effectifs du périmètre de BCEF Opérations, des départs à la retraite, des fins de reconnaissance. Il y a eu 25 nouvelles reconnaissances.

Le taux d’emploi est de 12%. Il y a eu 384 actions de maintien dans l’emploi et 30 actions de sensibilisations (ateliers, conférences, expositions, webinaires).

A toutes fins utiles, pour obtenir un aménagement de votre poste de travail, il convient d’abord de prendre un RDV avec l’assistante sociale puis le médecin du travail pour une visite médicale. Il convient aussi d’envoyer les justificatifs demandés : les préconisations du médecin et RQTH. La demande est prise en charge par le MDE (Maintien dans l’Emploi). La dernière étape s’achève par l’aménagement du poste de travail.

Le 17 novembre se déroulera le DUO DAY 2022 qui consiste à accueillir pour une journée une personne en situation de handicap en duo avec un collègue volontaire pour une participation active aux tâches habituelles de celui-ci et/ou une observation de son activité.

  • Les effectifs dans les immeubles de la rue de Sofia (Paris) et de Val de Fontenay

L’immeuble de Sofia est occupé par 561 salariés de BCEF Opérations et l’immeuble Tassigny de Val de Fontenay par 974 collègues de BCEF Opérations. Ces deux immeubles sont également occupés par des collègues ne faisant pas partie de BCEF Opérations.

  • Point sur les embauches réalisées

Sur les 40 embauches externes d’intérimaires en CDI, 23 ont été réalisées : 5 sur l’APAC Activités Spécialisées, 2 au GPAC Bretagne, 6 au GPAC Entreprises, 1 au GPAC Grand Sud-Ouest, 3 au GPAC Lyon, 4 au GPAC Marseille et 2 au GPAC Grand Paris Grand Est.

  • Promotions/Augmentations & Bonus pour avril

Pour le mois d’avril, la Direction nous indique qu’il y a eu 82 promus (classe E : 9 – classe F : 21 – Classe G : 32 – Classe H : 8 – Classe I : 7 – Classe J : 3 – Classe K : 2). Le montant moyen des substances a été de 1 988 €.

324 collègues ont été augmentés (classe D : 1 – Classe E : 18 – Classe F : 87 – Classe G : 129 – Classe H : 57 – Casse I : 14 – Classe J : 11 – Classe K : 7). Le montant moyen a été de 1 928 €.

524 collègues ont bénéficié d’un bonus. 149 salariés ont bénéficié d’un rattrapage salarial au titre de l’accord sur l’égalité de traitement entre hommes et femmes au mois d’avril 2022.

  • Dysfonctionnements de la carte up déjeuner

Selon les explications données par la gestion des œuvres sociales, le rattrapage des mois de novembre 2021 à mars 2022 va être fait par un maximum de 25 tickets par mois. Il y a un contrôle tous les 3 mois entre le fichier reçu par RH Groupe et les dotations par jour de télétravail. Les corrections s’effectueront le mois d’après.

En cas de litige, vous n’hésitez pas à faire remonter vos questions à la gestion des œuvres sociales du CSE GPAC.

  • Place de parking au GPAC Nord et mise en place du Desk Sharing

Au total, 85 places de parking seront allouées au GPAC Nord. Concernant le Desk Sharing dans l’immeuble Tassigny à Val de Fontenay, il est mis en place depuis mars au 6ème étage (Successions et Majeurs Protégés), au premier étage à l’Agence Crédit depuis une semaine et au 8ème à la Direction des GPAC depuis mai.