Agence à 1 Personne

Pas encore de commentaires

La Direction ne répond pas à toutes les revendications… 

La Direction a profité d’un accord de Branche (AFB) signé par deux syndicats (CFDT et CFTC) pour mettre le sujet sur le tapis vert.

FO Banques BNP Paribas n’a pas signé cet accord pour ne pas mettre les salariés en danger. Pour notre organisation, la montée des incivilités ne ferait qu’accroître des risques de sécurité et mettre à mal les conditions de travail.

Une commission Santé Sécurité et Conditions de Travail Centrale s’est tenue le 27 novembre 2019.

FO Banques BNP Paribas a fait plusieurs demandes dont certaines sont restées sans réponse :

  • Tests effectués sur peu d’agences, donc concernant peu de salariés pour en tirer une quelconque analyse en vue d’une généralisation.
  • L’intégrité physique du salarié seul dans son point de vente mise en danger (agressions, incivilités, soucis de santé divers, etc …).
  • Fiabilité du matériel utilisé comme par exemple la montre connectée !!!
  • Nous demandons que les agences dans le rural diffus, éloignées des secours ou des forces de l’ordre ne fassent pas partie du dispositif.
  • Liste des agences concernées ?
  • La possibilité pour un salarié d’ouvrir tout seul pendant 10 jours consécutifs sur une période de 30 jours est exclue par les élus FO Banques BNP Paribas. Ce n’est plus alors de l’exceptionnel.
  • Pour compenser le déficit de commerce engendrant la baisse de MOTIV, la part de l’enveloppe locale qui sera versée individuellement reste pour FO Banques BNP Paribas insuffisante et surtout très aléatoire.
  • Quel sera l’impact sur le collectif ?

Une prochaine réunion au niveau du CSEC est prévue le 11/12/2019 afin que l’ensemble des Organisations Syndicales donnent leur avis sur le projet.

FO Banques BNP Paribas, après un sondage auprès de plusieurs salariés et ce, dans plusieurs périmètres a demandé et va réitérer sa demande en séance d’une expertise indépendante.

FO Banques BNP Paribas, est persuadé que BNP Paribas garant de la sécurité et de la santé des salariés doit tout mettre en œuvre pour que cette expertise soit réalisée le plus rapidement possible par des experts indépendants et devra prendre en compte leurs préconisations.