Délégation du Personnel – GPAC Paris

Pas encore de commentaires

Déclaration D.P. GPAC Paris

 

Comme vous le savez sûrement, le mouvement social du 4 décembre dernier, a été globalement bien suivi.
Le 12 décembre, la Direction Générale a reçu les Organisations Syndicales représentatives chez
BNP Paribas, pour évoquer les sujets qui faisaient partie de nos revendications, comme : des salaires décents pour tous les salariés et même ceux de BDDF Opérations, des effectifs moins tendus, des emplois pérennes, des conditions de travail correctes, etc.
Lors de cette réunion, la Direction n’a apparemment pas pris la mesure de la situation.
Le malaise qui règne chez beaucoup de salariés de BNP Paribas, est grand !

Même si nous avons accueilli favorablement l’avancée et l’arrivée d’une prime de 1 000 €, pour les salaires jusqu’à 45 000 € annuels.
Nous avons bien conscience que cette annonce n’aurait jamais été faite sans les préconisations du Président de la République.
Et malgré cela, le compte n’y est pas et les problèmes d’emploi, de salaires, d’effectifs, pour ne nommer que ceux- là, restent.
La Direction Générale renvoie les Organisations Syndicales vers un groupe de travail sur l’emploi, et des négociations sur la qualité de vie au travail, mais seulement après les élections professionnelles, qui devront avoir lieu en mars 2019.
Pourquoi ne pas commencer avant ?

L’annonce de la prime est donc une première étape…
Encore une fois, le compte n’y est pas.

De ce fait, au nom de l’Organisation Syndicale que je représente : FO Banques BNP Paribas, je ne resterai pas à la réunion DP de ce jour.